N

NUTRITION

Dans certaines situations, l'apport alimentaire peut s'avérer inapproprié ou insuffisant pour une personne, notamment en cas de malabsorption ou de pathologie cancéreuse.

La consommation énergétique par l'organisme, peut être rendue excessive de par un hypercatabolisme en lien avec la maladie. L'augmentation des pertes énergétiques en lien avec un tube digestif malade, contribue au développement de mécanismes qui peuvent conduire à une dénutrition.

Les conséquences de la dénutrition sont multiples  et impactent de nombreux organes et fonctions : asthénie avec une diminution des capacités fonctionnelles, fonte musculaire, anémie, mauvais fonctionnement du système immunitaire favorisant les infections secondaires,  ou encore un retard de cicatrisation.

La nutrition parentérale consiste en l'administration de nutriments, par voie veineuse, lorsque les apports oraux et ou entéraux sont insuffisants, impossibles ou inefficaces.  Son objectif est donc de positiver un bilan nutritionnel. Son indication est la résultante d'une évaluation précise et formalisée des besoins du patient (données anthropométriques et biologiques).

Le point fondamental à retenir est que « tant que le tube digestif est fonctionnel, on doit l'utiliser ». L'indication de la nutrition parentérale ne se pose donc que si toutes les autres alternatives (alimentation entérale et ou orale) sont impossibles à mettre en œuvre.

L'accès veineux central par l'intermédiaire d'un Picc Line ou d'une chambre implantable est alors nécessaire pour l'administration de la NPAD.

La prescription et le suivi d'un patient bénéficiant d'une NPAD, répond à des normes strictes. La connaissance des risques, la formation des soignants qui mettent en œuvre ces traitements, l'éducation thérapeutique du patient et de son entourage proche, la mise à disposition d'un matériel fiable et sécurisé comme de documents d'information et de suivi pour la gestion des soins comme des complications éventuelles, sont les éléments indispensables à la prévention et au traitement des complications des voies veineuses centrales utilisées pour la NPAD.

S'appuyant sur les dernières recommandations, vigilant quant à l'actualisation des pratiques, le service qualité A'DOM assure l'adéquation entre une expérience avérée de cette pratique et l'obligation de se conformer scrupuleusement aux obligations légales qui sécurisent la nutrition parentérale dans le cadre du domicile.

PARENTERALE